GrabDuck

En cours - Option bios uefi : Secure Boot & Launch CSM ?

:

re,
pr 1 distro ne prenant pas en charge l'UEFI seulement!! il n'y a pas besoin des fichiers pr le Secure Boot: tu le désactives ds le Setup (quand c'est possible), c'est fini. On n'en parle +.

Afficher le texte masqué Masquer le texte

Allez sur cette page de fedora et télécharger "BOOTX64.efi"et "grubx64.efi", et même "MokManager.efi" si cela vous enchante.

dc non, ce n'est pas la peine de prendre le fichier MOKManager.efi!
bien sûr que oui! ça me paraît l'évidence même, sinon à quoi ça sert que Canonical, Red Hat et Novell payent 99€ à MS pour 1 obtenir clé signant les logiciels tierces-parties & validant ainsi l'ensemble de leurs distros pr le SB, si c'est pour pouvoir l'utiliser via 1 "greffe" bricolée sur 1 autre distro dont l'éditeur ne se serait pas acquitter de son droit de passage?? Novelle, Red Hat et Canonical sraient dans leur bon droit de se retourner contre MS dans ce cas ...
C'est comme la loi macron & les notaires ...
Ouvre le fichier MOKManger.efi de Fedora, & tu verras que c'est bien accordé à Fedora (Fedora Secure Boot CA) :
[​IMG]
NB: non seulement lui, MOKMAnager.efi contient le CA Fedora SB, mais il semblerait bien que BOOTX64.efi et Grubx64.efi aussi.
installer en UEFI une distro Linux ne supportant pas de base l'UEFI , oui d'acc', même avec le CSM activé, ça ne changera rien: également c'est 1 évidence IMHO!
Pour qu'1 appli 1 OS soit bootable en UEFI, il faut mini
- que le média depuis lequel elle boote soit formaté avec 1 système de fichiers compatible à la spec. UEFI: FAT12, FAT16 et FAT32
- que les binaires .efi soient présents
Sans ces 2 pré-requis OK, que le CSM (qui permet de démarrer le boot BIOS, je répète, en laissant disponible, le boot UEFI) soit activé OU PAS , ne changera rien à l'affaire.
oui, partition EFI (de boot!) en FAT32 => spec UEFI même

Pour Kali 1.07, non compatible UEFI de base, ms gérant uniquement le boot BIOS, que tu sois obligé, pour pouvoir la booter en UEFI pour installation et pour démarrage depuis le HDD, même en ayant les bons binaires EFI et an ayant 1 partition EFI également:
- de désactiver le CSM
il doit sûrement y avoir 1 explication! je ne sais pas laquelle pour le moment.
MS je suppose que ça doit être investigable.

par exemple, sur la Debian 7.7, dans l'ISO
- le dossier EFI ne contient que bootx64.efi dans le dossier /EFI/BOOT
- la distro a à la racine de l'ISO 1 dossier /boot avec dedans 1 dossier /boot/grub/grub/x86_64-efi & des fichiers efi.img + grub.cfg (ms totalement différent de celui créé pour le dossier /EFI/Boot afin de rendre Kali bootable en UEFI - en fait le grub.cfg inséré dans /EFI/Boot pr Kali 1.07, ressemlbe + au menu.cfg du dossier /isolinux dans la Debian 7.7).
Non slmt ce dossier n'est pas présent dans l'ISO de Kali 1.07, mais l'organisation générale n'est dc pas la même. Ceci, parce que l'ISO de Kali 1.07 est spécifiquement 1 Live DVD, ce qui n'est pas le cas du CD Debian 7.7 que j'ai testé. Pour mémoire, il me semble avoir eu des pbs de boot UEFI (si je me rappelle bien) avec 1 clé USB créée à partir de la version Live de Debian 7.7.

Pt-être 1 début d'explication? Or justement, la structure générale de l'arborescence de la Live Debian (7.7) est très ressemblante à celle de la KALI 1.07 (j'ai pas poussé très loin), ms elle ne possède pas de dossier /boot ni de dossier /efi/boot bien entendu.
Or, retour vers + haut, ce que j'ai dit + ht sur l'ISO & norme El Torito pr le boot. Pr qu'1 CD/DVD ISO9600 soit bootable en UEFI & en BIOS, sur archi x64, il faut 2 entrées de boot: la BIOS, entrée par défaut, et l'UEFI (l'entrée UEFI faisant référence à 1 partition FAT contenant l'application bootable EFI dans /EFI/BOOT/BOOTX64), le boot BIOS passant la main au boot UEFI.
Il y a donc comme 1 sorte de chaînage (passage de relais) entre l'entrée boot BIOS, et celle UEFI, chaînage qui es conservée en l'état tel quel, lors de la création de la clé USB.
Or, pr la Kali 0.7, ce chaînage n'est pas présent dans l'ISO, dc il ne peut pas suivre avec la création de la clé USB ...
De +, ce qui pourrait jouer aussi, c'est que si l'image ISO de Debian 7.7 supporte l' hybride mode, il semblerait que ça ne soit pas le cas pr Kali Live & Debian Live.
C'est juste 1 supposition, j'suis pas sûr à 100% de ce que j'avance là.

En conclusion (provisoire, hum!), vraisemblablement,
- la version Live ne serait bootable qu'en BIOS/MBR, CSM activé
ou, exclusivement,
- après bidouillage pr permettre le support UEFI, le chaînage du boot BIOS/UEFI manquant, ne serait bootable qu'en UEFI MAIS CSM désactivé, ceci (CSM OK) créant de l'embrouille.
L'Hybrid Mod (ISO Hybrid, ISO/USB boot) pouvant aussi (supposément) mettre son grain dans l'affaire ...
edit voir aussi ça: http://www.syslinux.org/wiki/index.php/Isohybrid

@+ tard Alex01 :)