GrabDuck

punition fessée verges

:

  La Fessée.

 

  C omme les seins d'une femme, les fesses sont une zone sexuelle ou érogène de l'anatomie humaine, même si elles ne font pas partie des organes sexuels au sens strict. Pour cette raison, le fait de les exposer en public est généralement considéré comme indécent autant qu'illégal et leur exhibition dans les films ou à la télévision est synonyme de nudité. Pour la même raison, quelqu'un qui caresse sans invitation les fesses d'une personne est traité par la loi comme un agresseur sexuel.

 

La nature érogène des fesses ne s'explique pas seulement par la proximité des organes génitaux mais aussi par le fait qu'elles contiennent de nombreuses terminaisons nerveuses conduisant directement aux centres nerveux sexuels. En conséquence, les fesses représentent une zone importante de stimulations et d'intérêt sexuels.

 

La fessée, vous vous en doutez, elle ne date pas d’hier. Et si la dernière que vous avez reçue remonte aux bancs de l’école, dites-vous que nos ancêtres la pratiquaient déjà, et pas seulement en cas de mauvaise note. La fessée est une pratique courante dans les jeux sexuels, et ce depuis fort longtemps. Au Moyen-âge, elle était déja considérée comme une pratique érotique. Par contre, elle est évoquée de manière publique depuis seulement quelques années.

  D es films tels que Histoire d'O, Les mémoires de Mr Léon, Maître fesseur, qui datent pourtant des années 70/80, ont certainement décomplexé pas mal de gens, et sont toujours des références en la matière. La fessée reste un "incontournable" dans l'univers D/S. Cet opuscule, à mi-chemin entre l’érotisme et la punition, présente la chose comme un prélude coquin entre complices.

 

Dans la D/S la fessée, contrairement à d’autres pratiques, est facile à réaliser et ne nécessite pas de dispositifs compliqués. La fessée commence par un consentement mutuel, entre adultes consentants. Toute dérive hors de ce cadre est à proscrire ! La fessée est, certes, une pratique physique, mais il ne faut pas perdre de vue le côté cérébral et le côté punition. Il peut y avoir un rituel et également la fessée peut entrer dans le cadre d'un scénario.

 

Dans les jeux BDSM les accessoires peuvent intervenir, comme martinet, paddle, cravache, badine, etc, mais c’est la main qui reste l’instrument primordial de la fessée.

  L e secret d’une fessée réussie est de faire preuve d’imagination et d’attention à l’autre. Le fesseur doit savoir décoder en permanence à quel niveau de plaisir se trouve sa partenaire, de façon à moduler sa façon de fesser. Nombre de personnes imaginent que fesser est simple, qu'il suffit de frapper fort. Faux ! Cela requiert de la préparation, du respect et de l’application.