GrabDuck

Crème angélique de courgettes - Chaudron Pastel de Mély

:

IMG_6503 (1)

Lors de mes débuts en cuisine, je me souviens m’être sentie à plusieurs reprises un peu perdue en parcourant les pages de livres de recettes où j’essayais de puiser inspiration : bien trop souvent, la liste des ingrédients était longue.

Bien trop longue pour des débutants.

Bien trop longue lorsque l’on a peu de temps pour cuisiner.

Pourtant, le désir de bien faire, d’apprendre, d’intégrer la cuisine saine était fort.

Rapidement, j’ai compris qu’une délicieuse cuisine n’avait pas à être complexe, longue à réaliser, ou nécessitant une grande quantité d’ingrédients.

Rapidement, j’ai compris qu’une cuisine saine & gourmande pouvait tout à fait être simple, facile, et rapide à faire.

IMG_6442

Voici les précieuses clés qui m’aident au quotidien :

♦ les produits de saisons (fruits & légumes) ont un goût plus riche, plus prononcé que lorsqu’on les cultive en hors saison.

On s’étonne, on peste quelque peu, contre les courgettes achetées en hiver, qui n’ont aucun goût & sont gorgées d’eau. Dame Nature fait bien les choses : les courgettes sont un légume riche en eau, dont les arômes présents dans cette eau ont besoin de chaleur & de la lumière du soleil pour être construits, et fabriqués par la plante.
De plus, toute cette eau rend la courgette légère à digérer, et répond aux besoins de notre corps au surplus d’eau que l’on doit consommer durant les beaux jours.
 En hiver, notre organisme a besoin de légumes plus consistants, pour lutter contre le temps, les températures hivernales…

Ainsi, en consommant des légumes de saison, on permet aux saveurs de s’exprimer pleinement.

Cette valeur toute simple, est quelque peu oubliée dans notre grande société de consommation où il faut toujours produire plus, encore et encore, en toute saison.

Apprenons à nous reconnecter au rythme de Dame Nature, si belle & généreuse.

♦ Une précieuse clé pour allier facilité, rapidité & simplicité : utiliser peu d’ingrédients parait évident.

On pourrait croire que l’on perdrait en saveurs. Mais, simplicité ne rime pas avec fadeur.

Trop d’épices, d’aromates ou d’ingrédients peuvent étouffer en écrasant toutes ces notes gustatives différentes.
En choisissant des ingrédients de qualité (de saison, bio), la simplicité d’une recette permet de mettre en valeur les différentes notes qui la composent.


Le légume, l’aromate choisi sera ainsi sublimé, tout simplement.

♦ Une clé essentielle est la «palette gustative».
La palette gustative est l’ensemble des ingrédients qui s’accordent avec un ingrédient (légume) donné
.
C’est comme un tableau : on sait que certaines couleurs vont plus ou moins avec d’autres, et qu’il faut au contraire, éviter de marier d’autres couleurs ensemble.
 Mais, au final, il n’y a pas de règle définitive, car, en fonction du résultat final souhaité, du style de la peinture, de l’état d’esprit du peintre, ses codes de couleurs peuvent évoluer, changer, et varier.
La palette gustative de chaque légume est elle aussi variée : chacun a plusieurs notes (aromates, céréales, huiles, épices…) qui lui sont rattachés. Et, selon le résultat final souhaité, ainsi que nos propres goûts, la palette gustative sera différente.

A chacun est rattachée une palette gustative qui lui est propre.

De par son histoire, son évolution personnelle, sa vie présente…
Ainsi, certains aimeront ce qui est épicé, relevé.

D’autres préféreront la douceur & la simplicité d’un plat.

L’important, c’est qu’à la fin, chacun puisse créer son tableau gustatif.

♦ La dernière clé s’acquiert avec un peu de patience : comme dans tout domaine, il y a des trucs & astuces dans la cuisine saine.

On les apprend avec l’expérience, le temps. Les livres m’ont également beaucoup aidée. Le livre Légumes bio : mode d’emploi de Valérie Cupillard est un de mes livres préférés : il répertorie une grande quantité de légumes, et pour chacun d’entre eux, on y trouve des informations (sur leur saison, leur variété…), des conseils pour les préparer (comment les couper, les éplucher ou non), les cuire, les assaisonnements qui se marient bien avec eux, et 3 à 4 idées de recettes pour chacun.

Le soir, j’adore me préparer des légumes sous forme de velouté, crème, mousseline ou purée.
 Plus elles sont onctueuses, crémeuses, et épaisses, et plus je les aime.

Lorsque j’utilise des légumes aqueux, comme la courgette, ou beaucoup d’autres légumes d’été, deux ingrédients m’aident à les épaissir :

- les purées d’oléagineux apporte une texture onctueuse, crémeuse, et remplacent à merveille le beurre, le lait ou la crème.
Nutritionnellement, elles sont plus intéressantes que ces derniers qui apportent principalement des acides gras saturés (favorisant divers maux liés au système cardio-vasculaire). Les purées d’oléagineux apportent des acides gras de qualité, ainsi que des minéraux, oligo-éléments & vitamines.
Chacune a un goût qui lui est propre, et des qualités nutritionnelles différentes.

Pour épaissir des veloutés ou crèmes de légumes, la purée d’amandes blanches & la noix de cajou sont mes préférées : elles sont discrètes & douces à la fois.

– les flocons de céréales ou de légumineuses permettent d’épaissir facilement & rapidement la texture d’une crème de légumes, même les plus aqueux.

Les flocons de riz sont les plus neutres gustativement, mais il en existe beaucoup d’autres : quinoa, millet, épeautre, avoine…
Les flocons de riz cuisent en moins d’une minute : ce sont les seuls, avec les flocons de quinoa à être aussi rapides. Pour toutes ces raisons, ce sont mes préférés lorsqu’il s’agit d’épaissir une crème.

Pour enrichir notre repas de protéines végétales, les flocons de légumineuses sont un compromis rapide : les faire cuire avec le légume choisis, ils sont prêts en 10 minutes. 
Une fois mixés, ils apportent une texture épaisse à nos crèmes. En accompagnement,  une délicieuse tranche de pain suffit à compléter notre repas pour avoir une portion de protéines complètes.

puree-oleagineux

IMG_6449

Et si l’on prenait le temps ?

De se rattacher à notre Planète, à son rythme de vie…

Et si l’on prenait le temps ?

De s’écouter.

D’écouter nos envies.

De cuisiner en fonction de nos goûts.

Simplement.

Prenons le temps de cuisiner, en s’écoutant soi.

En étant attentif à nos papilles.

Quelque chose de si simple, peut devenir si savoureux…

Il suffit de respecter la saison de Dame Nature.
Il suffit d’écouter notre envie du moment.
Il suffit de choisir 1 ou 2 ingrédients qui sublimeront les notes que l’on a envie de cuisiner.
Tel un artiste, sortons notre palette de saveurs.

Propre à chacun.

Nul besoin d’être expert en cuisine.

Il suffit d’être gourmand.

Envie d’une crème de légumes.

Simple, rapide, et bonne.
Je sors ma palette gustative faite d’herbes, d’aromates, de céréales (entières ou sous forme de flocons, ou même de farine), d’huiles végétales, d’oléagineux (concassés, entiers, ou en purée).

Et je laisse libre cours à mon envie du moment.
Au moment de passer à table, la magie opère : des étincelles de saveurs explosent délicatement en bouche, et se répercutent en un sourire… puis elles se répandront dans notre corps & notre coeur.

Ingrédients : (pour 1 personne)

  • 1 à 2 courgettes (selon la taille)
  • 3 cas de flocons de riz
  • 1 cac bombée de purée d’amandes blanche
  • 1/2 cac de sarriette séchée

preparation

Préparation :

  1. Après avoir lavé vos courgettes, coupez leurs 2 extrémités.
  2. Découpez vos courgettes en 4 dans le sens de la longueur, puis par tronçons : vous obtenez ainsi des dés de courgettes.
  3. Dans une grande poêle, faites revenir les dés de courgette, à feu doux & à couvert, pendant environ 10 minutes.
  4. Ajoutez les flocons de riz (et l’équivalent de 6 cuillères à soupe d’eau, si vos courgettes n’ont pas rendu beaucoup d’eau – ceci afin que les flocons de riz puissent bien s’imbiber d’humidité).
  5. Laissez mijoter ainsi 5 minutes.
  6. Dans un blender (j’ai le merveilleux Vitamix), versez la sarriette séchée, puis la purée d’amandes blanches.
    Ajoutez le mélange de courgettes cuites / flocons de riz.
  7. Mixez… C’est prêt.

Ce n’est pas une soupe.

Ni un velouté.

Mais une crème.

Et, elle porte bien son nom.
Le goût de la courgette est arrondie par la purée d’amandes blanches qui fait office de beurre végétal.

La courgette est un légume assez aqueux, et l’utilisation des flocons de riz permet d’épaissir cette crème.

La sarriette apporte la touche finale qui mêle à la fois simplicité & délice.

IMG_6490

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer