GrabDuck

Islam : et si on révisait les fondamentaux ?

:

Le voile et ses avatars (burka, burkini…) nous obsèdent : une Française musulmane peut-elle porter le foulard islamique au risque de se voir comparée par une ministre à une femme noire qui accepterait l'esclavage ? C'est l'une des questions que pose aujourd'hui l'islam à la France laïque et républicaine. Au nom du respect de l'autre et de l'égalité, faut-il accepter officiellement des pratiques qui relèvent de la charia ? Faut-il au contraire lutter pied à pied contre ce que certains ressentent comme une emprise, aussi pernicieuse, voire plus, que fut celle de l'Église catholique par le passé ? L'islam pose problème aujourd'hui à la France, provoquant chez certains la peur, et chez d'autres le sentiment d'être rejetés.

Les cinq piliers de l'islam

Mais de quel islam parle-t-on ? La méconnaissance de cette religion, aujourd'hui, chez les non-musulmans mais surtout chez les musulmans, est plus qu'étonnante, scandaleuse. Comment peut-on se réclamer d'une croyance au point, pour certains, d'en revendiquer la violence et lui attribuer des crimes, quand on ne connaît ni ses textes ni sa culture religieuse ? À partir des textes fondamentaux, le nouvel hors-série du Point « L'islam et ses rites » rappelle ce qu'est le dogme sunnite, qui est l'orthodoxie majoritaire, quelles sont les pratiques obligatoires – les cinq piliers de l'islam – et celles qui ne le sont pas, mais qui, comme le voile ou le djihad, sont aujourd'hui par beaucoup considérées comme telles. Ce que propose ce hors-série, c'est une approche responsable : lire, se renseigner et réfléchir. Sans a priori, sans passion. Si le catholicisme (et Paris) sous Henri IV valait bien une messe, l'islam, religion de plus d'un milliard de croyants, vaut bien un peu de lecture.

L'islam, ce qu'il faut savoir est actuellement disponible en kiosque et dans notre boutique en ligne (Septembre-Octobre, 7,50 €)