GrabDuck

Tomates confites à l'huile d'olive

:

Ah les tomates confites, qu'est-ce que c'est bon ! Doux, parfumé, avec la saveur plus concentrée... et c'est encore meilleur si après on les laisse reposer dans de la très bonne huile d'olive. L'été et le soleil dans un pot. J'aime ces presque conserves pleines de promesse comme les aubergines à scapece par exemple (même si dans un autre registre).
J'en fais très souvent (vous avez d'ailleurs sur le blog une soupe froide aux tomates confites), c'est simple et très pratique à avoir sous la main pour une salade, des pâtes...
J'ai testé plusieurs méthodes ( je vous en donne deux avec deux températures différentes).

Finalement je trouve qu'elles sont très réussies quand on les assaisonne avant cuisson et quand on utilise des tomates allongées. Vous pouvez aussi prendre de tomates cerises (généralement elles sont bien savoureuses) mais vous aurez moins de pulpe et plus de pépin. Avec les tomates Roma (ou éventuellement des olivettes) l'équilibre est parfait.


Ainsi que vous vous en doutez, je vous conseille vivement de prendre des tomates et de l'huile de qualité (au fond tout le secret est là, à part la patience). Pour l'assaisonnement, sentez-vous libres mais optez pour des parfums du soleil... Ici la touche du zeste de citron apporte un plus mais est moins traditionnelle.

À déguster en apéritif ou dans une salade avec du basilic frais ou dans une recette superbe toute simple que je vous présente la prochaine fois :-)

Tomates confites à l'huile d'olive (pour un pot moyen)

  • 6-7 tomates allongées type Roma mûres mais fermes et intactes
  • huile d'olive vierge extra
  • origan (ou thym, romarin), piment en poudre
  • zeste d'un citron non traité (facultatif)
  • fleur de sel, sucre (facultatif si les tomates sont déjà bien sucrées)

1. Laver et essuyer les tomates, les couper en deux dans le sens de la longueur. Les mettre dans un saladier et les assaisonner avec le sel, l'origan, une càc de sucre, le zeste et 4 cs d'huile d'olive. Les enrober soigneusement.

2. Poser les tomates face en haut (et peau en bas ;-) sur une plaque recouverte de papier cuisson.

Méthode 1 : préchauffer le four à 150°C et cuire pendant 1h30 environ. Les tomates doivent un peu sécher, se flétrir mais rester pulpeuses. 

Méthode 2 : préchauffer le four à 100°C pendant 3 à 4 heures. Là aussi elle doivent flétrir mais rester un peu pulpeuses et luisantes

3. Laisser tiédir puis mettre dans un bocal stérilisé (à 130°C dans un four pendant 15 min ou dans de l'eau bouillante). Saler encore un peu, recouvrir d'huile d'olive et fermer hermétiquement.

Garder au frais quelques jours.

Si l'on souhaite les garder plus longtemps (mais c'est plus risqué, il faut que tout soit très propre. je suis un peu parano sur les conserves à l'huile maison ;-)), stériliser le pot rempli et hermétiquement fermé dans une casserole d'eau bouillante (avec un torchon dedans pour protéger le verre) pendant 30 minutes.